FAQ : collecte aux trois semaines

La collecte des bacs à déchets aux trois semaines débute en janvier 2023. Vous avez des craintes ou des interrogations? Consultez notre foire aux questions ci-dessous.

  • Pour diminuer les coûts de collecte. Ceux-ci ont beaucoup augmenté ces dernières années, notamment à cause de l’augmentation des coûts de carburant et d’assurances, mais aussi en raison de l’augmentation des quantités de matières à collecter, transporter et traiter. Diminuer la fréquence permet des économies d’environ 100 000$ pour 2023.
  • Pour augmenter la participation à la collecte du bac brun et du bac bleu. Seulement 1 adresse sur 3 participe activement à la collecte du bac brun à l’année longue. La participation à cette collecte est un enjeu collectif, tout le monde doit participer activement. Environ 50% des matières résiduelles générées à la maison vont au bac brun. Diminuer la fréquence de collecte des bacs à déchets incite les citoyens à faire un meilleur tri de leurs matières résiduelles et à participer davantage à la collecte du bac brun et du bac bleu.
  • Pour éviter de collecter des bacs presque vides. Saviez-vous qu’environ la moitié des bacs sortis à la rue n’étaient même pas remplis à 50%? L’entrepreneur de collecte facture un montant pour chaque bac à déchets qui est levé, plein ou non. Ainsi, sortir le bac à déchets lorsqu’il est plein seulement permet de diminuer les coûts de collecte et incidemment votre facture.
  • Pour se préparer à l’arrivée éventuelle de la tarification incitative résidentielle. Avec ce principe, chaque résidence paierait sur son compte de taxes un montant proportionnel au nombre de levées de déchets. Plus vous sortirez votre bac à déchets souvent, plus la facture serait élevée. Un nombre de levées de base serait défini, mais dépassé ce nombre, les levées excédentaires seraient facturées sur le compte de taxes.

Les coûts de gestion des matières résiduelles sont passés de 6,2 millions de dollars en 2019 à 9,1 millions aujourd’hui sur les territoires de la MRC du Rocher-Percé et la Ville de Gaspé. La taxe résidentielle relative à la gestion des matières résiduelles a aussi augmenté sur cette même période passant de 250$ à 300$ sur le territoire de la MRC du Rocher-Percé. La collecte aux trois semaines permettra des économies d’au moins 100 000$ par année. Ainsi, la réduction des services permet de diminuer la hausse des coûts de gestion des matières résiduelles et incidemment votre taxe de gestion des matières résiduelles.

Si votre bac à déchets déborde, nous vous invitons à suivre ces conseils :

  • Réaliser un bon tri. Saviez-vous que la majorité de ce qu’on met aux déchets aurait dû se retrouver au bac brun, au bac bleu ou à l’écocentre plutôt qu’au bac à déchets? En effet, d’après une étude réalisée par la RITMRG, seulement 25% de ce qui se retrouve au lieu d’enfouissement en provenance du secteur résidentiel constitue de “vrais déchets”, le reste aurait du être mis au bac brun ou bleu. Des questions sur le tri de vos matières ?  Consultez nos différentes sections sur notre site Web pour connaître les matières acceptées dans chaque bac et à l’écocentre.
  • Utiliser son bac brun. Saviez-vous qu’environ 50% des matières résiduelles générées à la maison sont compostables et devraient aller au bac brun? Enfouir des matières organiques coûte jusqu’à deux fois plus cher que de les traiter au site de compostage. De plus, composter les matières organiques permet de générer un revenu par la vente de compost produit et d’augmenter la durée de vie du lieu d’enfouissement. Bref, composter, c’est payant!
  • Réduire à la source et réutiliser. Consommer plus intelligemment, en choisissant des produits moins emballés et réduire la consommation si possible. Une matière non produite ne prend pas d’espace et ne coûte rien en fin de vie ! Enfin, réutiliser permet de remettre un produit dans la boucle et prolonger sa vie utile.
  • Se doter d’un autre bac à déchets (secteur résidentiel) : Voir le point suivant.

Nous rappelons qu’en vertu du règlement 328-2020 de la MRC du Rocher-Percé et du règlement 1430-20 de la Ville de Gaspé, il est obligatoire de trier adéquatement ses matières résiduelles. Cliquez ici pour consulter les règlements.

 

La décision de réduire la collecte des déchets aux 3 semaines est basée sur des statistiques et constats faits sur le terrain au cours des deux dernières années et devrait convenir à la majorité des familles sur le territoire.

Pour les cas particuliers, par exemple les garderies en milieu familiales, les familles nombreuses avec des enfants en couches, etc, nous vous invitons à communiquer avec nous afin d’identifier des solutions adaptées à votre réalité.

Donc, si malgré le bon tri de vos matières résiduelles vous manquez toujours d’espace dans vos bacs à déchets, une autorisation spéciale pourrait vous être décernée. 

Ville de Gaspé : 418 368-2104 poste 8507

MRC du Rocher-Percé : 418 385-4200

Si vous n’avez pas de bac bleu ou brun ou vous souhaitez vous en procurer un deuxième, voici la procédure à suivre :

Bac bleu

  • MRC du Rocher-Percé et Ville de Gaspé : Achetez un bac bleu à la quincaillerie et appelez-nous pour nous communiquer le numéro de série.

Bac brun

  • MRC du Rocher-Percé : Appelez-nous au 418 385-4200.
  • Ville de Gaspé : Appelez-nous au 418 368-2104, poste 8507.

À noter qu’il n’y a actuellement aucun coût supplémentaire sur le compte de taxes pour l’utilisation d’un deuxième bac bleu ou brun. Mais attention, ces bacs supplémentaires ne peuvent pas servir à y mettre des déchets. Seules les matières recyclables devraient se retrouver au bac bleu et seules les matières organiques devraient se retrouver au bac brun.

Oui. La collecte aux trois semaines des bacs à déchets concerne tous les utilisateurs de bacs roulants du territoire de la MRC du Rocher-Percé et de la Ville de Gaspé. Les commerces qui utilisent des bacs roulants de 360L, 660L ou 1100L (voir l’image ci-dessous) sont donc concernés.

La RITMRG offre un service d’accompagnement gratuit sur son territoire pour tous les institutions, commerces et industries (ICI).

À votre demande, l’agent vert peut visiter vos installations de gestion de matières résiduelles afin de vous conseiller pour optimiser le tri et la disposition des matières. La RITMRG peut également vous offrir des affiches informatives gratuites pour aider vos employés à bien trier dans votre établissement.

Maintenant, si vous manquez de capacité malgré un tri adéquat des matières (matières organiques au bac brun, matières recyclables au bac bleu), voici les options :

  • Ajout d’un bac supplémentaire à votre inventaire. Selon nos données, près de 50% des institutions, commerces et industries (ICI) pourrait pallier le manque de capacité avec un seul bac supplémentaire tout en suivant nos différents trucs et astuces pour améliorer votre gestion des matières résiduelles. Par ailleurs, il existe différents formats de bac roulant (360L, 660L et 1100L) qui pourraient sans doute convenir à votre édifice. Dans la Ville de Gaspé, chaque ICI est limité à quatre bacs roulants pour chaque type de collecte (déchets, recyclage et compost). Au-delà de ce nombre, la collecte doit se faire par conteneur.
  • Remplacement des bacs roulants par un conteneur en métal (2, 4, 6 ou 8 verges cubes). Les conteneurs permettent d’offrir une collecte hebdomadaire, une capacité plus importante et vous évitent de déplacer les bacs à la rue. Malgré ses multiples avantages, les conteneurs constituent une option plus dispendieuse que les bacs roulants, puisque des frais de location mensuels sont facturés et que le tonnage de matières traitées est considéré dans la taxation. Vous pouvez louer un conteneur en effectuant une demande auprès de la RITMRG. Une barrure intelligente (déverrouillage automatique lors de la levée du conteneur) peut également être apposée pour verrouiller le conteneur afin d’éviter les dépôts clandestins. Si vous allez de l’avant avec le remplacement de vos bacs roulants par un conteneur, la RITMRG peut racheter vos bacs roulants usagés si vous le souhaitez (commerces situés sur le territoire de la MRC du Rocher-Percé seulement).

Prenez note qu’un seul mode de collecte est autorisé par établissement par type de collecte. Ainsi, il est interdit d’avoir à la fois des bacs roulants à déchets ET un conteneur à déchets, c’est l’un ou l’autre.

Au niveau de la taxation, les industries, commerces et institutions (ICI) paient selon le principe fondé sur l’utilisation des services. Les levées de bacs sont comptabilisées pour l’année et la taxation est basée sur ces informations. Plus vos bacs sont levés souvent, plus la taxe relative à la gestion des matières résiduelles sera élevée. Il vous est donc suggéré de ne sortir vos bacs à déchets que lorsqu’il sont pleins. Lorsque les conteneurs en métal sont utilisés, le tonnage généré est également considéré dans le calcul de la taxation.

Oui. Cette mesure touche l’ensemble des utilisateurs de bacs roulants sur les territoire de la MRC du Rocher-Percé et de la Ville de Gaspé.

Quoi faire si les bacs de mes locataires débordent?

  • Mettre à disposition des locataires des bacs de recyclage et de compost en nombre suffisant.
  • Collaborer avec la RITMRG pour informer et sensibiliser vos locataires du bon tri des matières résiduelles. D’après une étude réalisée par la RITMRG, seulement 22 % des matières enfouies sont de « vrais déchets », le reste aurait principalement dû se retrouver au bac bleu ou au bac brun.
  • Ajouter des bacs à déchets supplémentaires (si les deux autres solutions s’avèrent être insuffisantes). Dans la Ville de Gaspé, chaque immeuble à logements est limité à quatre bacs roulants pour chaque type de collecte (déchets, recyclage et compost). Au-delà de ce nombre, la collecte doit se faire par conteneur.
  • Remplacer les bacs roulants à déchets par un conteneur[1] (2, 4, 6 ou 8 verges cubes). La RITMRG peut racheter vos bacs usagés si vous le souhaitez.

[1] Prenez note qu’un seul mode de collecte est autorisé par établissement.

Devrais-je acheter des bacs roulants supplémentaires ou passer au conteneur ?

Les conteneurs permettent d’offrir une collecte hebdomadaire, une capacité plus importante et vous évitent de déplacer les bacs à la rue. Malgré ses multiples avantages, les conteneurs constituent une option plus dispendieuse que les bacs roulants, puisque des frais de location mensuels sont facturés. Par ailleurs, il existe différents formats de bac roulant (360L, 660L et 1100L) qui pourraient sans doute convenir à votre édifice.

Quelles sont les modalités de collecte avec les conteneurs ?

Le service de collecte par conteneur s’effectue chaque semaine. Vous pouvez louer un conteneur en effectuant une demande auprès de la RITMRG. Une barrure intelligente[1] peut également être apposée pour verrouiller le conteneur afin d’éviter les dépôts clandestins.

[1] Déverrouillage automatique lors de la levée du conteneur.

Est-ce qu’en ajoutant des bacs cela va me coûter plus cher ?

Actuellement, les propriétaires d’immeubles à logements paient un tarif fixe par logements sur le compte de taxes et ne sont pas facturés selon le nombre de bacs ou de conteneurs sur place, ni selon la quantité de matières résiduelles générées. Ainsi, des bacs bleus, bruns ou à déchets peuvent être ajoutés sans incidence sur la taxation. Seule la location des conteneurs à déchets occasionne un coût supplémentaire.

Est-ce que je suis responsable du mauvais tri de mes locataires ?

En partie ! En fait, la responsabilité des propriétaires est de fournir les bons bacs en nombre suffisant. Les propriétaires pourraient recevoir une infraction, suivant le règlement 328-2020 de la MRC du Rocher-Percé et le règlement 1430-20 de la Ville de Gaspé si tel n’est pas le cas. Il est donc fortement recommandé de mettre en place des bacs de recyclage et de compost en quantité suffisante, ainsi que de collaborer avec nous pour améliorer la gestion des matières résiduelles de vos locataires.